Adopter un chien : quelle race choisir ?

Nombreux sont les avantages d’avoir un chien en guise d’animal de compagnie. Tout de même, quelques critères sont à considérer pour choisir la bonne race de chien à adopter.

La race de chien adapté à l’environnement des propriétaires

La future maison du chien

Le lieu d’habitation des futures familles d’accueil du chien n’est pas la moindre des variables à prendre en compte pour choisir son chien. Selon les comportements naturels du chien, pour les appartements ou espaces réduit en milieux urbains, il est préférable de choisir des chiens de petite taille qui sont moins actifs et plus dociles. Cela dans le but de préserver la sécurité du chien et de son maître. Alors que pour pour les vastes espaces, des races de chiens de grandes tailles telles que les malinois ou les bergers seront plus à l’aise. Ces derniers auront assez d’espace pour se dépenser.

La vie en société

Le réseau de fréquentations des chiens de compagnie s’élargit en fonction de ceux de leurs maîtres. Dans le choix des races de chiens, il est primordial de voir si ce dernier va fréquenter des enfants. Même si l’on dit que les chiens et les enfants font la paire, certaines races de natures jalouses, hyperactives et têtues tel le dalmatien ou le Pékinois sont à éviter. Tandis que certaines races de nature protectrice tel le labrador retriever ou le Cavalier King Charles sont idéales pour la vie en famille.

Le chien en adéquation au mode de vie de son maître

Le temps consacré au chien

Si certaines races de chien comme le Berger Yougoslave ou le Chien Thaïlandais peuvent être assez autonome et supporte la solitude toute la journée ; d’autres races de chien ont besoin qu’on leur consacre plus de temps. Dans le cas contraire, ces races de chiens peuvent adopter des comportements indésirables tels la destruction des meubles ou une excitation intense pour externaliser leur anxiété.

Le budget pour l’entretien du chien

L’adoption d’un chien de race se prépare tel l’arrivé d’un bébé ou l’achat d’un nouveau véhicule sur le plan financiers. Les visites chez le vétérinaire, les toilettages, la nourriture de ce dernier, ou encore les éventuels frais d’éducation sont les dépenses à prévoir lors de l’acquisition d’un chien. Néanmoins, l’entretien de certaines races de chiens peut être moins coûteux par rapport à d’autres races.

Choix de la race selon l’attribution du chien

Chien de garde

Une des nombreux avantages d’avoir un chien comme animal de compagnie est la sécurité que ce dernier pourrait apporter à ses futurs maîtres. Cependant, si la finalité attendue lors de l’adoption du chien est de repousser les malfaiteurs ou même allant jusqu’à les pourchasser ; aussi, si l’on veut avoir un compagnon de chasse pour les dépistages ; les races de chien doté d’un instinct naturel de chasseur sont idéales. Plusieurs races de chien alloué de ce caractère s’offrent au menu, si l’on ne cite que les labrador, les Rottweilers ou les Berger Belges.

Chien d’agrément

Adopter un chien est aussi synonyme de recherche d’affection ; avoir un chien à la maison égaie le foyer. Certaines races de chien sont plus qualifiées à distraire ses maîtres qu’à servir de chien de garde. Ces derniers sont juste assez mignons pour qu’on veuille les câliner à longueur de journées, et assez actif pour jouer avec leurs maîtres. Les races de chien de cette catégorie telle que les chihuahuas sont même utilisés par des célébrités comme étant des accessoires de mode.

Pour le bien-être des futurs propriétaires et de l’épanouissement du chien, le choix de la race du chien ne doit pas être négligé. L’environnement dans lequel les futurs propriétaires sont à prendre en compte, ainsi que le mode de vie de ce dernier et la future attribution du chien.

3 idées pour une maison plus confortable pour votre chien
Comment faire obéir un bouledogue français ?